C'est la question sempiternelle qui me revient ...

Suis je différente pour ne pas avoir été aimée par quiconque de toute ma vie , c'est le triste bilan que je fais , ai je râté quelque chose , sûrement, à voir le vide qui m'entoure !

De tous les hommes rencontrés au cours de ma vie , aucun n'a trouvé quoi que ce soit en moi pour m'accompagner ne serait ce même qu'un bout de chemin , alors je suis en droit de me poser cette question , pourquoi ?

J'ai beau chercher une réponse je n'en trouve aucune qui me satisfasse, je suis trop quoi ou pas assez quoi , ou alors ces messieurs sont ils les seuls fautifs ?

Enfin , en ce moment je suis à ce moment de la vie où on se demande à quoi celle çi a t-elle servie , j'aurais aimé connaitre ce que ça fait de partager les joies , les peines et d'être malgré tout en osmose avec "l'autre", à croire que cela n'est pas donné à tous hélas!

Voilà , c'est cela qui me taraude chaque soir avant de trouver le sommeil , mais on n'a pas toujours les réponses à nos questions , sinon on pourrait essayer de corriger le tir !

Je sais , cette note n'est ni très gai , ni très utile , mais j'avais besoin de mettre par écrit ceci avec peut être l'espoir que cela allait m'éclairer un peu ....pour l'instant il n'en est rien , mais qui sait ça peut venir avec le temps ?